COLORIMÉTRIE

Développé par Wine & Tools en collaboration avec GOYALAB et l’IFV, après 5 ans de travail, nous sommes heureux d’annoncer le lancement d’un spectrocolorimètre miniaturisé.

Documentation

Téléchargez nos documents techniques pour en savoir plus :

FICHE CHROMAMETRIE VIN.PDF
ICV FLASH INFO COULEUR DES ROSÉS.pdf

N’hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons dans un délai de 1 à 2 jours ouvrables. Ou appelez-nous maintenant.

Oenocheck-Color

Développé par Wine & Tools en collaboration avec GOYALAB et l’IFV, après 5 ans de travail, nous sommes heureux d’annoncer le lancement d’un spectrocolorimètre miniaturisé permettant d’analyser la couleur des vins selon les prescriptions de la Méthode OIV-MA-AS2-11 « Détermination des caractéristiques chromatiques selon CIELab ».

Cette norme permet de travailler sur un référentiel reconnu par les professionnels de la couleur des vins. C’est notamment la méthode utilisée par le Centre du Rosé à Vidauban (83 Var).

Comment ça marche

L’Oenocheck Color est un spectrocolorimètre de poche doté d’un porte cuvette qui fonctionne en transmittance.

Vous le branchez à un PC, vous l’allumez, vous ouvrez le programme de calcul et c’est prêt.

Pour analyser un échantillon de vin, vous devez d’abord faire ce que l’on appelle un « blanc ». Le « blanc » sert à calibrer la machine. Pour ce faire vous devez :

  1. versez de l’eau distillée dans une micro-cuvette,
  2. fermez le capot
  3. appuyez sur le bouton.
  4. La machine se calibre.

Quelques secondes plus tard vous pouvez analyser l’échantillon dont vous souhaitez analyser la couleur.

  1. versez l’échantillon à analyser dans la micro-cuvette,
  2. fermez le capot,
  3. appuyez sur le bouton,
  4. Le vin est analysé.
  5. Le PC calcule les coordonnées L,a,b

Dans sa version de lancement l’Oenocheck Color doit être connecté à un ordinateur portable via port USB. Une version smart-phone bluetooth est à l’étude.

Pourquoi mesurer les couleurs en CIELab selon la norme OIV

La mesure en CIELab permet d’avoir une information objective de la proximité colorimétrique d’une couleur par rapport à une autre. Avec la norme CIELab on est capable de mesurer cette proximité par une grandeur appelée ∆E. Nous voyons généralement des différences supérieures à 3 ∆E alors qu’un expert voit des nuances jusqu’à 1 ∆E.

Donc, si deux couleurs ont un ∆E < 3 elle paraissent identiques. Pratique non ?

Revenons au vin. Sur les rosés la notion de couleur est un facteur déterminant de l’acte d’achat. La tendance est à la couleur pâle. Quel pâle ? Chaque vigneron ayant pour décrire la couleur de ses vins des termes fleuris et poétiques comme pelure d’oignon, litchi, bois de rose, etc…  Définir la couleur d’un rosé par la norme CIELab de l’OIV permet de donner une information comparable d’un endroit à un autre.

Chez certains de nos clients il peut exister un objectif de couleur très précis, qui doit être constant tout au long de l’année, c’est-à-dire que d’une mise en bouteilles à l’autre, la dérive doit être minime. Y parvenir est une gageure surtout pour les vins d’assemblage où les couleurs peuvent varier d’un approvisionnement à un autre.

Des outils œnologiques permettent d’ajuster la couleur comme les collages et les assemblages. Encore faut-il un moyen d’en mesurer les résultats.

Grâce à l’Oenocheck Color le travail peut être optimisé en caractérisant les couleurs cibles des produits, en comparant les couleurs des vins à différentes étapes, ainsi qu’en évaluant l’impact d’un traitement sur la couleur du vin.

Travailler la couleur est une affaire de précision qui nécessite de pouvoir évaluer de façon précise la couleur mais également d’analyser tous les éléments qui peuvent faire varier cette couleur, de façon à pouvoir anticiper le résultat final.

Avec l’Oenocheck Color il est possible de mieux anticiper les effets des différents traitements sur la couleur du vin. Il devient possible de qualifier les produits oenologiques et d’ajuster plus finement les doses employées.

Pour résumer :

L’intérêt de l’Oenocheck-Color est de fournir aux caves un outil accessible financièrement, qui permet de mesurer in-situ les paramètres essentiels de la couleur des vins de la fermentation à l’assemblage et d’avoir à portée de main un outil permettant de mesurer l’impact des process sur la couleur, comparer des vins entre eux, ajuster la couleur d’un assemblage etc…

Pour aller plus loin : pourquoi mesurer en transmittance vs réflectance ?

Mesures en Transmittance vs réflectance
Test IFV Oenocheck Color
Conclusion

La mesure de la couleur par transmittance est plus pertinente que la mesure par réflectance pour les raisons suivantes :

Dans une mesure par transmittance, la lumière traverse directement le vin, ce qui est plus représentatif de la manière dont les consommateurs voient la couleur du vin lorsqu'il est dans un verre ou dans une bouteille transparente. La mesure par transmittance imite cette expérience, capturant plus fidèlement la perception visuelle de la couleur du vin par l'œil humain. La norme OIV se fait par transmittance.

La mesure de la couleur d’un vin par réflectance ne respecte pas cette norme. Si certains appareils prétendent s’en approcher, il convient de souligner que cette méthode est soumise à de nombreux biais. Elle nécessite l'utilisation d'une surface blanche de référence, la précision de la mesure étant directement corrélée aux performances de cette surface de référence. Or les matériaux ayant des indices de réflexion élevés (proche de 100%) qui devraient être utilisés pour cette mesure sont très onéreux. Leur coût rend leur usage limité à des spectrocolorimètres peu abordable par les chais.

En outre, certains appareils mesurant par réflectance, mal isolés, peuvent subir des interférences de lumières parasites (éclairage de la pièce, néons etc…).

Le niveau de performance de l’Oenocheck Color a été testé à l’IFV de Blanquefort. Ses performances sont :

  • - Longueur d’onde : de 380 à 780 nm
  • - Résolution : 1 nm
  • - ∆E comparé au spectrocolorimètre de référence < 1.
  • - Résultats exprimés en coordonnées L, a, b selon la norme OIV

L’appareil dans sa première version doit être connecté à un ordinateur portable. Nous fournissons un logiciel permettant d’interpréter le spectre et de calculer les coordonnées CIELab, d’obtenir les DO classiques.

Pour résumer sur les performances :

Avec l’Oenocheck Color vous disposez d’un appareil qui mesure la couleur des vins selon la norme OIV, précis, accessible financièrement.

Les résultats qu’il fournit sont comparables d’un vin à l’autre, dans le temps et d’un laboratoire à un autre.